2 an déjà

Il y a 2 ans, notre 1er départ – J-46, c’est reparti pour un tour

img_3545

 

Nous y voilà, date anniversaire de notre aventure, deux ans plus tard. Je me souviens de la course que c’était pour voir une dernière fois telle personne, acheter un dernier truc dont on avait besoin, écrire les dernières lettres de résiliation (vive l’administration)…et puis l’excitation du départ, de l’inconnu, de réalisation d’un rêve et enfin, les au revoir si déchirants.

2 ans plus tard, nous préparons – c’est un bien grand mot – notre 2ème session. Après la frustration d’avoir touché du bout des doigts la Nouvelle-Zélande, nous quitterons Genève le 24 octobre 2016 pour découvrir le pays des moutons, du Seigneur des anneaux, des kiwis bref nous allons de l’autre côté de la planète, finir ce que nous devions finir il y a maintenant 9 mois.

Et alors là où certains penserons qu’on a pu se refaire une santé financière, je vous arrête tout de suite. Quand on revient, il y a des choses qui ne vous oublient pas, genre les impôts! Ca ne concerne que Flo mais tout de même. Et puis, il faut vivre aussi hein! Genève n’étant pas connue pour ses tarifs avantageux, c’est donc avec ironie que nous repartirons avec pas beaucoup plus que ce avec quoi nous sommes rentrés! Mais rien ne nous arrête, on travaillera et les poches on se remplira! Et oui, à l’aube de nos 31ans on a pu obtenir un Working holiday visa (on est des ptits veinards on sait!). Donc on prend presque les mêmes et on recommence.

On réalise beaucoup moins que le départ est imminent contrairement à il y a 2 ans dans la mesure où on vit dans un logement qu’on aura pas besoin de vider, je ne vendrais pas toutes mes affaires comme la dernière fois – quelle débilité d’ailleurs d’avoir vendu mon Mac et mon iPhone – et puis on a rien à résilier cette fois-ci. Tant mieux, c’était franchement pénible! Finalement les seuls choses qu’on aura à faire c’est:

  • rapatrier nos affaires dans les caves de nos mères
  • faire nos sacs
  • manger les dernières fondues et raclettes de l’année
  • dire au revoir
  • prendre l’avion

C’est pas mal comme programme et puis pas trop fatiguant surtout! 🙂

Enfin voilà, je suis contente d’être de retour sur le blog et je posterai un truc où deux tout prochainement sur ces 9 derniers mois passés « à la maison ».

A très vite


Here we are, our adventure’s anniversary date. I remember how it was such a race to see this last friend, buy this last thing we need, write the last letter of termination (love that bureaucracy)..then the departure’s excitation, the unknown, making a dream come true and finally the heart broken good bye.

2 years later we are preparing – how a big word – for the 2nd round. We’ve been frustrated by the fact that New-Zealand was so close and so far, but we’ll leave the 24th october 2016 for the country of sheeps, Lord of ring, kiwis, in short, we are going to the other side of earth to finish what we were supposed to finished 9 months ago.

For those who thinks that we saved a lot, I stop you right now. When we come back, there’re some stuffs that do not forget you like Taxes! It’s more about Flo but still. And we have to live as well right?! Also, Geneva isn’t well known  for being cheap so we’ll leave pretty much with what we came back, not much! But nothing stop us, we’ll work and our pocket will be full! Cause yes, with our 31th birthday approaching, we could get the Working Holiday Visa, which was the last moment (we are lucky guys we know!).

We don’t really realize that we are leaving pretty soon, but its true that we live in a place where we won’t have to move from, I won’t sell my stuffs like the last time – how stupid it was to sell my Mac and iPhone – and we dont have to cancel anything as well. That’s good cause it was really annoying. By the end the only things we have to do are:

  • get back our stuffs in our mum’s basements
  • fill our backpacks
  • eat the last cheese fondue and raclette of the year
  • say goodbye
  • take the plane

What a nice plan, not to tiring!

That’s it, I’m pretty happy to be back on the blog and I’ll post one or two things about the 9 last months spent « home ».

See you soon