3 an déjà (et 3 mois)

Ce n’est pas la date anniversaire (j’ai oublié de la faire) mais nous sommes tout de même 3 ans et 3 mois après notre départ, ce qui n’est pas rien!

3 ans à vivre au gré de nos envies, des petits boulots qui se présentent et des gens que l’on rencontre. 3 ans que nous sommes « sans domicile fixe », que l’on a la chance, à chaque fois que l’on rentre, d’être logé temporairement chez Belle-Maman (merci encore) en attendant de nous trouver un logement, lui aussi temporaire.

3 ans que nous avons quitté notre confort, nos jobs, nos amis, notre famille pour voyager et découvrir et apprendre. Et bien oui, parce que c’est aussi ça voyager, c’est grandir et apprendre des choses sur nous, sur le monde, sur les autres.

3 ans que nous cherchons un pays qui botte comme on dit! Et que l’on ne trouve pas. Enfin, moi j’ai trouvé, Flo est pas vraiment convaincu. L’Australie, mon rêve d’adolescente qui s’est confirmé après nos 8 mois passés là-bas. Mais c’est aussi là que l’on se rend compte de la difficulté d’immigrer. Et je dois avouer, que je suis vraiment stupéfaite et impressionnée par mon père et mes grand-parents ainsi que par ma mère qui ont également quitté leur pays et se sont intégrés si aisément en Suisse. Ce n’est pas si simple, même si c’est surement différent à l’époque.

3 ans que l’on a la chance de faire l’expérience de job que JAMAIS on aurait tenté en restant chez nous. On souffre parfois, on est fatigué souvent, mais on rit beaucoup et on relative aussi. On était déjà conscient de l’engagement que c’était de travailler la terre mais être sur le terrain, ça remet les idées en place. Et que ce soit les vignes en Nouvelle-Zélande ou notre job écolo en Australie, nous avons beaucoup de respect pour tous ces gens.

3 ans aussi  que l’on aime notre vie, cette liberté de pouvoir aller où l’on veut quand on veut ou presque. Nous sommes tellement reconnaissants de tout ce que l’on vit même si malheureusement on se rend bien compte que l’argent est, comme d’habitude, le frein principal à tout mais ce n’est pas l’essentiel. L’essentiel c’est la nourriture! ahahah! Bien évidement l’essentiel c’es tua santé MAIS, un peu plus d’argent de temps en temps…. enfin vous voyez qui!

Enfin voilà, on pensait partir et ne jamais revenir. On est parti et on est rentré deux fois déjà! La troisième ne devrait pas tarder mais qui sait ce que l’avenir nous réserve et puis vous savez qu’on a toujours une petite idée derrière la tête pour repartir!

Merci encore de nous suivre et de nous supporter. On a pas finit de vous en raconter et on espère encore pour longtemps!

A très vite 🙂