Nouvelle-Zélande – le bilan

Nous sommes sur le départ, prêt à quitter le bout du monde après tant d’aventures.

12 mois en terre kiwi plus tard voici notre bilan:

  • 3mois en tant que femme/homme de ménage dans des hôtels
  • 2mois et demi dans un vignoble à faire la maintenance et les vendanges
  • 2mois dans un autre vignoble/pépinière
  • 1mois dans un verger à faire de la maintenance
  • 4mois de voyage réparti entre l’île du Nord et l’île du Sud

La Nouvelle Zélande c’est des paysages couper le souffle, une faune relativement surprenante comparée à ce que l’on voit chez nous, des gens vraiment sympas, une météo à vous rendre fou entre le vent, le froid, le soleil qui brule…, beaucoup de campervans, de backpackers, de gestion de budget, de petits jobs et autant de plaisir à voyager à travers le pays que de ras-le-bol.

Parce que l’on a plus travaillé que profité, que la vie est très chère et que l’on compte en permanence nos petits sous, c’était une expérience enrichissante dans tous les sens du terme. On se rappel à quel point l’eau est précieuse, l’électricité et l’eau courante un luxe qu’on oublie trop souvent. On se rappel aussi comment on peut vivre de bien peu de chose dans un espace vraiment restreint. Re-taper un van pour le convertir en petite maison roulante aura aussi été géniale que révélateur pour nous. On s’est vraiment rendu compte que l’adore ça, vivre en van, c’est juste génial et ça nous re-connecte avec la réalité et nous permet d’être vraiment libre. Vivre en tente c’était aussi quelque chose faut l’avouer avec son lot de bons et mauvais côté mais de manière générale c’est vraiment top mais c’est plus approprié en Australie quand même.

Parce qu’on se souviendra pendant longtemps de nos expériences professionnelles pour leur difficulté dans la continuité et la durée, pour leur lot d’énervement et d’ennui, pour la fatigue  mais surtout pour les rires, les gens super que l’on a rencontré, pour le savoir qu’elles nous ont apporté. Rien n’aura été plus dur que de travailler dehors avec des conditions météorologiques difficiles. On ne rend jamais compte à quel point on a de la chance avant de vivre pire, le travail dans les champs c’est dur et on a d’autant plus de respect pour tous ces gens qui nous permettent de nous nourrir.

Parce qu’on a adoré la région de Queenstown, les Catlins, la Péninsule de l’Otago, l’île du Sud aura toujours notre préférence même si c’est là-bas que nous avons vécu nos nuits les plus froides et les plus venteuses. Nous n’avons pas tout vu mais c’est vraiment une belle partie de la Nouvelle-Zélande qui mérite que l’on s’y attarde. L’île du Nord est, comme tout le monde le dit, bien moins sauvage et selon nous, moins authentique peut être avec ce côté très rural que l’on retrouve sur des kilomètres. Des moutons mais surtout des vaches ici presque partout. Des terres exploitées par l’agriculture et des reliefs moins impressionnants qu’au sud.

Ce fut une année riche et pleine de rebondissements, nous quittons ce pays d’accueil sans regrets, impatients de voir autre chose et de profiter de vacances bien méritées!

Pour la suite c’est le Laos qui nous attend, nous retournons à Thakhek pour 3 semaines afin de déconnecter. Pas de réseau, une tente en guise de logement, du caillou partout pour Flo. Je vais également tenter de me remettre à la grimpe après presque 2 ans sans avoir réellement grimper. Nous y avons d’excellents souvenirs de notre dernier passage et même si ce ne sera pas pareil sans nos camarades d’il y a 3 ans, on compte bien s’y amuser autant que la dernière fois.

A très vite pour la suite.

3 réponses à “Nouvelle-Zélande – le bilan

    • Merci bcp, désolée du retard de réponse… ! C’est un très très beau pays qui, contrairement à d’autres, nous donne la possibilité d’y travailler relativement facilement et de le visiter de fond en comble! Fonce dès que tu peux!

Répondre à Maroua Annuler la réponse.

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s