Travailler dans les vignes – Working on a vineyard / part 1

On a commencé de travailler dans les vignes le 20 février 2017 et avons retrouvé des « anciens collègues/voyageurs » qui étaient avec Flo au Motel de Wanaka. On ne savait pas trop à quoi s’attendre franchement parce qu’en dehors des vendanges, ben on y connaît rien!  Donc ce qu’on apprend c’est que l’ennemi n°1 des vignes, en dehors des maladies que peuvent attraper les vignes, c’est les oiseaux! Il y a des personnes qui posent des filets et nous pendant les 2 premières semaines on a clipper ces filets par le haut et le bas pour s’assurer que les oiseaux ne puissent pas passer et manger le raisin. Et quand on ne s’occupe pas des filets et bien on coupe les fruits qui prennent trop de sucre aux grappes (la 3ème voir la 2ème grappes d’une branche) qui seront récoltées plus tard ou les fruits qui sont bien trop jeunes pour que cela ressemble à une grappe. Rien de trop fatiguant jusque là à part qu’on marche beaucoup. Mais notre ennemi à nous c’était le soleil…..

no comment….

Le soleil en Nouvelle-Zélande est vraiment très agressif et lorsqu’il fait 24°C, c’est pas comme chez nous, je dirais même qu’en ressenti c’est plutôt entre 30 et 35°C. Du coup, on se tartine de crème, on met des chapeaux et on a l’air fin!

We started working in a vineyard on the 20th february and join « lsat colleagues/travellers » who were with Flo in the Wanaka’s motel. Honestly, we didn’t really know what to expect cause except from the harvest, well, we don’t know anything. So the first thing we learn is that the n°1 vines’s enemy, except from the deceases, are birds! Some people put the nets on the vines and we clipped the nets for the 2 first weeks on the top and bottom to make sure that birds can not eat the grappes. And when we don’t clip, we cut fruits that are taking too much sugar off the grapes (the third or second bunch on the branch) that will be harvest later or the fruits that are too young to look like a grape. Nothing really tiring until there, we walk a lot though. But our enemy was the sun…..

The New-Zealand sun is really agressive and when it’s 24°C, it’s not like home, I would even say that it feels like between 30°C and 35°C. So you put a lot of sunscreen, wear hats and look amazing!

Nous avons commencé les vendanges il y a bientôt 1 mois et demi avec un verre de champagne rosé à 7h30! Ca a motivé tout le monde et c’était le commencement de ce que nous attendions si impatiemment! Maintenant, on n’en voit plus le bout…..Akarua c’est une vignoble de plus de 80hectares qui fait principalement du Pinot noir mais aussi du Pinot gris, du Chardonnay et du Riesling. Les patrons sont assez géniaux, il faut le dire quand même et contribue largement à notre bonne humeur quotidienne. Et il en faut! Nous avons fait plusieurs journées de 10h, une fois nous avons travaillé 10 jours d’affilés et bien entendu, n’oublions pas que nous ne rentrons pas dans le confort d’une maison une fois la journée terminée.

Alors tant que la météo le permettait, nous prenions des « douches » dans le lac (pas chaud) et profitions du soleil lorsque nous finissions vers 16h30 après avoir fait les courses. L’automne arrivant, nous devons faire la queue à la station essence pour une douche payante (2$ pour 3 min d’eau chaude) et enfermer dans le van parce que les soirées sont fraîches voir froides.

We started the harvest a month and half ago or so with a glass of pink champagne at 7.30am. It motivated everybody and it was the beginning of what we were waiting for since a long time. Now we can’t see the end……… Akarua is a huge vineyard of more than 80 hectares that mainly produce Pinot noir, Pinot gros, Chardonnay and Riesling. The bosses are pretty awesome, and we must say that they contribute to our everyday good mood. And we need it! We often worked 10h/day, we worked 10days in raw once and of course, don’t forget that we don’t go back to the comfort of our home once the day is ending.

So when the weather was good, we took « showers » in the lake (not hot!) and enjoyed the sun when we finished around 4.30pm after the grocery. The fall starting, we have now to queue to the gaz station for non free shower (2$ for 3 min of hot water) and stay into the van cause the evenings are fresh or cold.

Concernant les vendanges mêmes, nous commençons à 7.30 et on coupe, dépose dans des sceaux les fruits, marchons jusqu’à la prochaine baie et on recommence, et c’est comme ça touuuuuuute la journée!!! On se penche, s’accroupit par terre, sur le sceau, on essaie de trouver une position confortable pour couper…parce que les vignes sont parfois à une hauteur correcte et parfois très basse. Et encore on peut s’estimer heureux parce que sur tous ces hectares, beaucoup sont plats! Parce que les terrains en pente c’est…..tout une histoire, surtout quand on fait tomber e sceau plein! enfin là je vous laisse imaginer! et pour rajouter un peu de fun, il y a les trous de lapins auxquels il faut faire attention, ça serait bête de se faire une cheville!

Mais le top du top pour tout le monde c’est l’eau! Le lendemain de pluie lorsque ce n’est pas sec et qu’il fait à peine 4°C, alors là c’est magique! On apprend ce que c’est le froid jusqu’au bout des doigts!!!!!!!!!!!!!!C’est assez affreux! On porte donc des gants, qui seront détrempés dans les 10min qui suivent, nos vêtements aussi, la tête aussi, même si l’on porte des trucs waterproof, et le soleil ne faisait sa sortie que 2h plus tard. On a le temps de maudire chaque grappe, feuille ou alors quand on a vraiment de la chance, le filet sous lequel on travail! Heureusement, ce n’est pas arrivé très souvent mais ça laisse un souvenir très vivant! Détestant profondément le froid, je dois dire que ces moments sont mentales chez moi!

Et pour finir, je ne vais pas dire combien notre dos ramasse parce que je crois que c’est assez évident et que ça n’a pas besoin d’être détaillé. Par contre, c’est sûr que le matelas dans le van n’aide pas.

About the harvest itself, we start at 7.30 and we cut, put the fruits in buckets, walk until the next bay and start again, allllllllllll day long! We lean, squat, sit on buckets, try to find a comfortable position to cut…cause vines are sometimes to a good hight and sometime very low. But we feel lucky cause most of the place are flat! Cause when it’s up hill it’s another story, specially when your full bucket falls! Well, I’ll let you imagine that! And for more fun, they’re rabbit holes that you must be careful of, it’d be stupid to twist an ankle!

But the water is over the top for everybody! The day after it rains when it’s not exactly dry and it’s just 4°C, this, this is magic! WE all learn what to be frozen to the finger’s top!!!!!!!!!!!!!!!!!! It’s pretty awful! We are wearing gloves, that will be completely wet in the next 10min, our clothes too, our head even though you’re wearing waterproof stuff, and the sun is getting out only 2 hours later. We have time to curse every grappes, leaves or when we are really lucky, the net under we’re working. Thank god, it didn’t happen that many times but it let a very living memory! Hating the cold of all my heart, I have to say that those moments are very mentals!

And finally, I am not gonna say how our back is suffering cause I believe it’s obvious and that it doesn’t really need to be detailed! But our camper van mattress doesn’t help at all!

Comme vous l’aurez compris, je n’aime pas particulièrement ce job et pour la première fois de ma vie, je me dis que de bosser dans un bureau c’est vraiment pas si mal finalement! Cela dit, c’est une sacréeexpérience quand même!

En dehors de cela, nous apprécions quand même le paysage des différentes terrasses et la bonne ambiance entre nous. Nous avons rencontré plusieurs français, au total nous étions 10  jusqu’au départ de nos camarades de Wanaka il y a 2 semaines. Il y a également des Nevans qui sont des travailleurs du Vanuatu, des chiliens, des allemandes et les locaux. Au total nous devons être une bonne trentaine. Nous rigolons bien et attendons la fin de cette récolte qui ne serait plus trop tarder.

Pour le reste, nous avons fait la dégustation de vin de notre vignoble et on a pas été emballé. Ils ont du vin très jeunes et qui, à mon humble avis, manque de caractère pour ce qui est du pinot noir. C’est tout de même un vin très connu en Nouvelle-Zélande et très apprécié, on en a juste conclu que nous n’avions pas les mêmes goûts que les néo-zélandais.

As you’ll understand, I don’t really like this job and for the first time in my life, I think that working in an office is not that bad at the end! But, it’s an incredible experience!
Except from that, we really appreciate the landscapes of the different terrasses and the good atmosphere between all of us. We met french people, we were 10 in total until our Wanaka’s friend left two weeks ago. There are also Nevans, workers from Vanuatu, chilians, germans and locals. In total we mus be around 30. We have good fun and are all waiting for the end of the harvest that should be in a long time from now.
For the rest, we did our vineyard wine tasting and we were not very enthousiastic. Their wines are very young and, my humble opinion would be that, the pinot noir has a lack of « character » (not sure of the expression). It’s still a well known wine in New-Zealand and really appreciated, we just think that we don’t have the same taste that new-zealander.

Voilà la fin de cette première partie. A très vite 🙂

Here is the end of this first part. See you soon 🙂

 

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s