Yang Suo – Getu – la grimpe made in China

Après un mois de grimpe à Thakhek, j’ai envie de dire, on prend les mêmes et on recommence mais en Chine! 🙂 Nous avons retrouver une bonne dizaine de nos camarades à Yang Shuo et même si une bonne partie nous ont quitté la semaine de notre arrivée, ça fait toujours plaisir de voir des têtes connues!

Que dire, la Chine tenait vraiment beaucoup à coeur à Florian et je crois qu’il n’y pas été déçu! Le jour de notre arrivée, la couleur était annoncée, on a posé les sacs et on a sauté dans un taxi pour nous rendre au secteur Wine Bottle! DSCN5458Flo s’est lancé dans 2-3 voies et mois uniquement dans 2. La première fut une 5…un échec, j’ai pas pu la finir! Elle était extrêmement dur contrairement au niveau annoncé et puis patiné, du coup me suis rabattu sur une 4 qui heureusement était un vrai 4! Flo a aussi conclu que les cotations n’étaient pas plus dures mais finalement ce qu’on avait l’habitude de voir par chez nous…Voilà voilà!! Bon, il s’est pas laissé démonté et s’est quand même bien amusé en grimpant des 6!

La suite de nos découvertes de site sont plus ou moins équivalentes, cotations dures mais belles voies de manières générale! Les paysages sont magnifiques et quand on a la chance de rencontrer des chinois sur place, ils sont d’une gentillesse assez phénoménale!

Yang Shuo:

Tous les spots de grimpe sont accessibles en vélos ou en taxi, la 2ème option étant la meilleure si l’on tient à sa vie! La conduite est anarchique et ça c’est nationale, ça ne concerne pas uniquement cette ville. On a vu des trucs…hallucinants (conduite à contre sens, grillage de feu rouge….) bon rien de surprenant pour l’Asie finalement, mais ça me choque toujours autant! Par contre, eux comme les indiens, doivent avoir un tarif spécial chez le mécano sur les freins et les klaxons – utilisation intensive et franchement inutile! Enfin, donc le taxi coûte pas cher (on était souvent 10 à partager la note) et puis il revient chercher tout le monde à une heure donnée. Vu que c’est un peu paumé, écrit en chinois et que l’on connait pas les chemins, c’est aussi plus simple et ça fait gagner du temps!

La plupart des secteurs ont des voies qui commencent du 5C…Autant vous dire qu’il faut quand même bien grimper pour pouvoir s’amuser. Pour ceux qui savent ce que la signifie, beaucoup de voies ont été ouvertes par des français… Il y a bien sûr des secteurs pour débutants mais pas tant que ça et puis en général ils sont blindés de monde. Du coup, il faut aller là où c’est plus dur (normal pour les grimpeurs normaux) et puis là on a la paix et c’est vraiment « marrant » – c’est pas mes mots ça – les paysages par contre, peut importe on l’on va, sont époustouflants et je dois avouer que la Chine se révèle être une belle surprise pour ça! On savait que c’était beau mais là, c’est vert, c’est calme, c’est un peu sauvage quand même (plus pour très longtemps), ça a du relief partout où l’on regarde! C’est vraiment très beau. Le rocher est agréable à grimper, certains secteurs sont un peu patinés mais rien de dramatique.

White Mountain

White Mountain

Il y a un secteur vraiment sympa qui s’appelle white mountain, la montagne est magnifique, le cadre aussi et il y a un camping-restaurant absolument magnifique, les propriétaires sont d’une extrême gentillesse et dans un de mes moments d’ennui, m’ont proposé de goûter du thé rouge et du jus de fruit de la passion tiède….trop bon! DSCN5527

Bon et puis voilà, quoi dire de plus après….heureusement il faisait froid – ça dépend pour qui – parce que les jours de beau temps il faisait souvent humide et carrément trop chaud donc désagréable pour grimper. Il y a toujours moyen de passer une journée aux pieds des voies s’il pleut parce qu’il y a des secteurs qui sont à l’abri, idem pour quand il fait trop chaud.

Getu:

Alors Getu, je vais pas la faire courte parce que c’est tout une aventure de s’y rendre, de passer 5 jours et de rentrer! Cette ville se trouve à quelques centaines km au nord de Yang Shuo. On nous a dit, c’est le « trou du c** du monde « , prenez de la nourriture avec vous pour les journées de grimpe parce qu’il y a rien du tout là bas. Donc on fait des provisions assez approximatives vu qu’on s’est pas trop à quoi s’attendre et puis on s’en va! Pour s’y rendre il faut une journée complète de voyage c’est à dire – un bus pour aller à la gare de Guilin (2h), un train genre TGV pour se rendre à Gui Yan (3h30) – une navette pour se rendre à la station de bus (1h) – un autre bus (2h) –

A la recherche de la gare routière

A la recherche de la gare routières

et un bus local pour se rendre à Getu (2h) où l’on était 16 dans un bus d’une capacité de 10 personnes..Départ à 7h arrivé à 18h environ!

Autant vous dire que nos repas étaient principalement des crakers et des biscuits durant toute la journée et qu’on en pouvait plus du sucre une fois à bond port. Arrivé à Getu, il y a une rue, quelques maisons, des vaches, des cochons, un restaurant, des poules, des poussins et un énorme parking avec un énorme centre touristique et un énorme écran plat qui fonctionne toute la journée et toute la nuit avec une musique psychédélique complètement inutile vu qu’appart nous, les villageois et 10 touristes locaux, ben y a personne!

L'Arche et sa petite soeur

L’Arche et sa petite soeur

Cela dit, la première chose que l’on a pu apprécié et la raison principale de notre venue c’était l’arche. Magnifiquement grandiose et imposante! J’ai jamais vu quelque chose de semblable! Incroyablement belle et une petite soeur juste à côté! Il avait beau faire froid, on avait faim et on été fatigué mais on était tous complètement scotché aux fenêtres du bus en admiration devant la grandeur de la nature!

1ère sortie direction l'arche

1ère sortie direction l’arche

La vue depuis l'arche

La vue depuis l’arche

Il faut savoir que tout le secteur fait partie d’un parc national et que l’on paie donc son entrée à un prix franchement dérisoire pour une semaine – environ 10€ si je me souviens bien – et qu’il permet entre autre de se balader dans tout le parc, de prendre les bateaux gratuitement, l’ascenseur, etc….

DSCN5671Sur les 5 jours passés là bas, je n’ai accompagné le groupe que 2 fois. Une fois pour voir l’arche et une fois pour faire des photos d’eux en train de grimper. Il n’y a rien à grimper pour les débutants là bas! Il y a je crois en tout peut être 4 voies en dessous du 6! Mais Flo m’a dit que c’était vraiment un endroit génial pour faire de la grimpe, il a même fait des longueurs à côté de l’arche et 5 jours c’est pas suffisant pour bien profiter! Dans l’arche, il faut se méfier du temps parce qu’il y a du vent, du brouillard et donc de la pluie extra fine et surtout à cette période, on se les gèle! Mais c’est idéal s’il pleut car à l’abri. Il y a d’autre secteur un peu partout mais là il faut marcher minimum 20 min et même 45min et même 1h parfois. Cela dit les falaises sont incroyables et il n’y a pas beaucoup de monde qui a fait le trajet jusque là pour grimper. C’est vraiment exceptionnel.CIMG4074

Ce qui est très drôle à voir ce sont les villageois qui n’ont clairement pas l’habitude de voir 1- des occidentaux, 2- des grimpeurs…ils sont très intrigués et insistent pour les voir grimper. C’est vraiment amusant! 😀

Avant de nous voir

Avant de nous voir

Pendant qu'ils grimpent

Pendant qu’ils grimpent

DSCN5845

DSCN5954 DSCN5999

CIMG3847Par contre gros bémol, ils sont vraiment en train de transformer ce site en circuit touristique! En 2011, le petzl roctrip s’est rendu là bas et il n’y avait pas la moitié des constructions que l’on a vu nous. Il y a une énorme plateforme au centre de l’arche avec ce qui ressemble à un futur restaurant, ils ont coupé les premiers spits de certaines voies, il a un énorme escalier en bas de l’arche, des marches et un ascenseur sorti du futur au mileu de la petite arche…c’est nul mais c’est comme ça et ça nous a permit de faire le tour aussi!

Sinon, quand on grimpe pas à Getu, ben on marche. Il y a plein de rando à faire et des villages à découvrir. Cela dit, quand on a pas le bon itinéraire, on finit par marcher pendant 2h30 pour se dire qu’on a du rater un chemin. DSCN6118 DSCN6124 DSCN6066CIMG3913Et oui, un jour, avec un de nos camarade, je suis partie à la recherche d’un village troglodyte situé dans une autre arche et qui devait être à 1h30 de marche. Mais au bout d’un moment, on s’est arrêté, on a déjeuné et on a conclu qui était pas doué! 😀 D’autant plus qu’en revenant, on a vu la fameuse arche au loin et on aurait du prendre la petite route en terre après 20 min de promenade…voilà voilà! on a donc marcher en tout 4h30 (Aller-retour) sans jamais voir ce fameux village mais on a vu de très beaux paysages, croisés des villageois qui nous proposaient quasi systématiquement de manger avec eux et puis on s’est dégourdi les pattes! 🙂

DSCN6151 DSCN6181

DSCN6177 DSCN6171

Vue de l'arche depuis le bateau

Vue de l’arche depuis le bateau

On a aussi vu le village qui se trouvait à 2km du notre. Il y a tout chemin au bord de l’eau aménagé surement récemment qui nous a permis de le rejoindre et on a eu la chance de pouvoir rentrer en bateau. C’était hyper agréable et surtout on a pu assister à une scène insolite: une vache qui s’était apparemment échappée, a traversé la rivière (les vaches ça nage!) pour s’arrêter sur l’autre rive et elle s’est fait « pourchasser » par son propriétaire sur un radeau! C’était franchement comique!

DSCN6203 DSCN6207

DSCN5739Et puis pour ce qui est de la nourriture, c’était vraiment moyen! Il n’y a donc effectivement pas grand chose. Le matin on se rendait chez une petite dame qui préparait des soupes de nouilles et des petits choses frites hyper bonnes. Le repas du midi consistait en du pain et de la confiture achetée à Yang Shuo! Et le soir, il y avait heureusement pour nous la guest house Petzl qui nous préparait à manger pour 8 personnes et là on mangeait bien pour des clopinettes! Par contre si en ville ils utilisent 1L d’huile par assiette, là c’était 2L et comme personne parle anglais, on a eu le malheur de demander un peu moins d’huile avec un geste de la main, en observant de loin on a vu que la cuisinière avait ajouter un peu plus d’huile avec un énorme sourire! 😀

CIMG3949

Le retour à Yang Shuo a été aussi folklo que l’aller – un bus local (2h) – un autre bus pour se rendre    , une navette pour nous rendre à la gare de Gui Yan (1h avec le trafic) arrivé à une gare qui n’était pas la nôtre, on s’est fait aidé par une chinoise qui nous a traduit qu’il n’y avait plus de train ce jour là pour Yang Shuo, certains étaient sûrs que c’était parce que ce n’était pas la bonne gare, du coup, re-navette pour se rendre à l’autre gare (1h toujours du trafic), il n’y a effectivement plus de train ce jour là et le train du lendemain est à la 1ère gare………………..!!!!! re-re-navette pour aller à l’autre gare (1h encore du trafic) – réservation d’un hôtel pour la nuit, après avoir installé nos affaires dans les chambres, ne pas avoir reçu les clés et ne pas avoir pu payé pour on ne sait pas trop quelle raison…. une heure d’attente on s’est fait jeter par la police !!Bon ok, on avait plus de patience alors on est parti avec plaisir. On se dirige vers l’hôtel en face où l’on retrouve la même réceptionniste…!?!?!?!?! et on se rend compte que le nom de l’établissement est le même que celui duquel on vient de se faire jeter!! OK OK!! Les chambres sont justes plus crades (absolument tout sentait la cigarette, la chambre, les draps, les linges…dégueu!). Bon le lendemain on s’en va tôt et après 3h30 de train et 2h de bus on est enfin à Yang Shuo tous très heureux d’être de nouveau « chez nous »!

Je crois que c’est à peu prêt tout! Je sais qu’il n’y a pas énormément d’info sur la grimpe mais en même temps vous êtes un nombre dérisoire à en faire dans notre entourage et les principaux intéressés ont le mail de Flo, donc pour plus d’info vous savez où le trouver! 😀 Pour le reste, on a beaucoup aimé notre séjour en Chine, pour ce qu’on en a vu c’est vraiment un beau pays et moi qui voulait pas du tout m’y rendre je suis contente du détour même si cela nous aura coûter de reprendre des kilos durement perdus :/ (faut bien qu’elle serve à quelques choses cette huile!). Comme d’habitude on aura fait la connaissance de gens vraiment géniaux et on aura passé de super moment avec eux! Plein de beaux souvenirs en tout cas.

A très vite

2 réponses à “Yang Suo – Getu – la grimpe made in China

  1. Super votre blog!!! un gros bravo! …jai lu votre article sur la grimpe en chine….et jaimerais bien y aller aussi…je suis presentement partie moi aussi pour 12 mois autour du globe…presentement en asie…jaimerais aller en chine pour grimper dans les alentours de mars avril mai….je voulais savoir si la temperature est clémente a ce temps de lannee?

    • Merci beaucoup 🙂 ça fait toujours plaisir quand quelqu’un apprécie les efforts d’écriture. Alors de mémoire, il faisait chaud (supportable) mais vraiment vraiment humide….le premier jour à Yang Shuo, il y avait 100% d’humidité! Je savais même pas que c’était possible, les murs, les sols tout semblait d’avoir été juste nettoyé, ça te donne une idée visuelle.
      Mais bon, faut pas que ça t’empêche d’y aller parce que c’est vraiment très sympa! Tu penses aller là-bas ou ailleurs?

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s