Un treck au Népal ou comment en déguster du début à la fin! erreurs/conseils

fait froid la nuit!

en mode – j’ai froid et j’aime ressembler à une limace géante

Bon après avoir raconté notre aventure commune, voici ma version des faits, à savoir que ça a été une épreuve de patience du début à la fin!

Le premier jour après l’excitation de la nouveauté, j’ai très vite compris que j’allais en chier (désolée mais y a pas d’autre mot là) pendant plusieurs jours, 21 à ce moment là! En dehors de mes poumons qui brûlaient anormalement, je ne l’ai pas dit tout de suite à Flo, mais il avait bien raison quand il me disait qu’il fallait s’entrainer….je ne pensais pas à ce point et ça c’était l’erreur n°1! Donc avis aux futurs trekeuses citadines comme moi qui aiment bien faire du sport que de temps en temps pour se maintenir en forme et pas par passion folle, CA SE PREPARE UN TREK! Et oui, c’est pas parce que tu marches de temps en temps et que tu vas à la salle de sport que t’es prête…le Salève peut être un bon terrain de jeu là!

DSCN2103Ca c’était le premier jour…après 4 heures de marche, le lendemain on s’en est fait 6h30 principalement en montée…là c’était le calvaire TOTAL! J’étais au bout du scotch, je m’arrêtais tous les 50m pour reprendre mon souffle, soulager mon pauvre petit dos et regarder ce qui restait à faire. Là, je dirais que c’est l’erreur n°2, ne jamais regarder plus loin qu’un mètre devant toi si tu comprends que ça va être long…parce qu’en général, la montée que tu regardes a plutôt l’étrange tendance à s’allonger dans ces moments là. Et le pire du pire, c’est que quand tu arrives à un tournant de la montée, tu penses que tu as fini de grimper, et ben non, parce que quand tu crois que ça monte plus et ben ça monte encore, et encore et encore……………………!!!! Donc là autant vous dire que je comptais les jours avant notre retour à Katmandou! ahahah Cela dit, vu que Flo avait son problème d’oreilles et moi de poumons, on a vite revu nos plans, ce qui m’a soulagé parce que là je me voyais pas me faire encore 19jours comme ça!

Au bout du rouleau...

Au bout du rouleau…

Après disons que l‘erreur n°3 c’est le sac à dos. Ils pèsent chacun plus ou moins 2kg vide! L’indispensable c’est le sac de couchage et l’eau! Moi j’ai abandonné de l’idée de remplir ma poche à eau le 2ème jour! 🙂 Il pesait déjà 10kg, flo est un homme fort et moi un chameau, donc il portait l’eau et je buvais peu, ce qui me fatiguait pas mal – erreur n°4 – en montagne et en altitude tu bois même si tu veux pas! – mais les toilettes avait un seuil de propreté très limites et ma tendance naturelle à ne pas boire beaucoup on pas trop aidé franchement).

J’ai voulu faire ma femme forte et sur les 9jours de marche, j’ai porté mon sac toute seule comme une grande pendant 8jours – erreur n°5 – si ton guide te propose gentiment de te soulager de quelques kilos, tu dis oui et ton corps ENTIER te diras merci! J’ai accepté une seule fois de l’aide, après une journée de 8h30 de marche à descendre et à monter, à sentir que chaque cm2 de mes pieds me faisait mal, que mon corps entier souffrait, là oui j’ai accepté le lendemain que notre guide prenne mon sac de couchage qui devait peser au moins 2kg et un petit sac d’habits! J’ai beaucoup apprécié la « balade » du coup! Cela dit, j’ai bien senti que même avec ce poids en moins ça allait pas être de la tarte pour la suite. A cause de cet épisode fâcheux de 8h30, on a pris la décision de changer une fois de plus d’itinéraire avant que le guide ne soit obligé de me porter moi ! ahahah! J’étais vraiment au bout là! Pour info, dans ces moments interminables, quand tu vois que tu montes encore et que la nuit est en train de tomber, plusieurs chose passe par la tête et une multitude d’émotions remontent à la surface: « la fatigue (of course), la douleur mais aussi, la colère, la haine (contre la nature qui est visiblement contre toi vu que le chemin que tu parcours depuis une 2 heures ne semble pas se terminer – contre le guide qui te dis depuis 45 min que dans 15min on sera au village), la rage (qui te donne un nouvel élan pour avancer sur 20m avant que le soufflé retombe) et puis finalement soulagement et une envie de pleurer parce que y en a marre, que la journée était franchement trop longue et qu’on est enfin arrivée au lodge! Ce que j’ai vraiment aimé, c’est que la veille on s’était dit qu’on ne ferait plus des journées de plus de 5h parce que ça faisait un peu trop quand même!!! La bonne blague! Le pire – ou le mieux – c’est que c’était pas la journée la plus insupportable pour moi (la 2ème c’était l’angoisse totale). Les 2 dernières heures étaient horribles mais sinon ça été! Mais après 6h de marche…2h de montée avec ce sac.. c’est trop!

L’erreur n°6 c’est l’utilisation de l’urinoir portatif. Je ne m’étalerai pas sur sujet :S, mais j’étais tellement heureuse de l’avoir acheté et de l’utiliser que j’ai oublié un principe de base: quand tu fais pipi, tu ne te relèves pas, tu ne bouges pas, tant que tu n’as pas fini de faire pipi..même de 3cm.Catastrophe assurée! Donc on teste son urinoir dans toutes les positions, sous la douche de préférence, avant le grand saut!

Quand tu fais de la montagne sur plusieurs jours, il est apparemment normal de ne pas prendre trop d’affaire! Alors bon, tu penses que 2 pantalons, 1 thermo (haut et bas), 2 t-shirts, 2 sous pulls, 1 t-shirt à manche longue c’est limite pour 21 jours….ben c’est faux! Erreur n°7  tu prends une pièce de chaque et basta! ça pèse! Sans compter que oui ça coute plus cher qu’en ville mais tu trouves quasiment tout un peu partout! Oui tes habits seront sales et peut être même qu’ils sentiront mauvais, mais bon avec une douche par semaine j’ai envie de dire….ben voilà quoi! C’est un ensemble finalement! 🙂 on pue, les habits puent, tout pue, donc c’est pas grave. (par contre…2 paires de chaussettes c’est bien, même 3).

En conclusion: même si, au vu de ce que je décris plus haut c’était vraiment galère et que j’en ai bavé plus d’une fois, je ne regrette pas du tout parce que je savais que le Népal c’était beau mais comme je ne m’étais trop documentée non plus pour avoir la surprise (comme les autres endroits d’ailleurs) j’étais presque émerveillée tout le temps et ça, ça vaut bien quelques centaines de mètres de dénivelé positif 🙂 Et puis malgré tout, ce genre d’aventure permet aussi de mieux se connaître!

Voilà,sinon pour le reste, la base c’est quand même:

  1. de bonnes chaussures, des bâtons et un sac de couchage bien chaud
  2. les t-shirts en merinos c’est vraiment le top du top!!
  3. la crème solaire, le baume à lèvres et les lunettes de soleil
  4. un jeu de carte, un livre ou autre c’est très appréciable
  5. du talc (pour mettre dans les chaussures qui puent et sur les pieds – même pour la toilette) – les lingettes pour bébé pour la toilette de base
  6. boire de l’eau chaude, ce qui est meilleur pour le corps de manière générale, ça évite aussi d’utiliser des pastilles genre micropure
  7. Ne pas manger de viande car elle est amenée par des porteurs, donc sur le dos, pas vraiment à l’abri de la poussière, et bonjour la conservation avec la chaleur de la journée
  8. bien écouter le guide quand il dit de marcher doucement (bistari en népalais), de se mettre du « safety side » quand on croise des troupeaux »,
  9. manger du dal bath (littéralement – riz/lentilles) c’est un plat typique avec du riz, une soupe de lentille et des légumes aux curry – plein de gens en font toutes une histoire mais nous on en a mangé tous les jours et c’est pas si pénible! C’est très bon et c’est à volonté partout! et puis le proverbe dit  » dal bath power, twenty four hours!! » ahahah
  10. avoir assez d’argent avec soit çar bien entendu, il n’y a pas de distributeur en hauteur! Passé Namshe Bazar, faudra compter ces sous sous.
  11. boire absolument du nepali tea – un million de fois meilleur qu’en ville!!!
Dhal bath

Dal bath

A dispo pour d’autres infos!;)

4 réponses à “Un treck au Népal ou comment en déguster du début à la fin! erreurs/conseils

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s