Les ptites bêtes mangent pas les grosses…ou presque

Aussi loin que je me souvienne, j’ai toujours eu peur des araignées et des insectes en tout genre (sauf les coccinelles et les papillons parce que c’est quand même trop mignons :D). Dès que j’entendais des bourdonnements à la télé, j’avais tout d’un coup des démangeaisons.. je ne pouvais pas tuer une bestiole parce que rien que l’idée de ramasser son « cadavre » m’étais insupportable.

D’ailleurs, pour l’anecdote, il y a plus de 3 ans, mon ancien chef (salut à toi Stéphane C.) a jeté sur mon clavier, pour rigoler, une petite araignée en plastique. Malheureux!! qu’est-ce qu’il avait pas fait! J’ai sauté de ma chaise, j’ai hurlé et j’ai eu une montée de larmes…En bref j’étais terrifiée.

Et puis un jour, je me suis dit: « maintenant ça suffit! ». J’ai donc décidé de voir un psy pour m’aider à contrôler ma peur! C’est pas possible d’envisager un tour du monde si on a peur de la moindre petite bête, surtout que mon rêve est d’aller en Australie et que là-bas, ben y en a des insectes!!!!!!

Et donc je suis contente de vous dire qu’au jour d’aujourd’hui, après environ 6 mois de séance chez le psy, à raison d’une séance par semaine:  » Ô joie! Je vis enfin en paix et en harmonie avec le micro cosmos 😀 Je n’ai plus du tout peur des mille pattes, gendarmes, blattes et autres…et je peux tolérer une araignée dans la même pièce que moi et même dormir sans que cela ne trouble mon sommeil ou presque! (ben oui faut pas abusé non plus!) C’est pas mal quand même nan? Et ça fait maintenant plus de 2 ans que ça dure!

Bref, trêve de bavardage, voici la technique qui m’a bien aidé, mais attention, elle a été élaboré pour moi donc ça peut ne pas vous convenir:

1- regarder le plus souvent possible un dessin enfantin de l’objet de ma peur
2- laisser le dessin enfantin en visuel (scotché à mon écran d’ordinateur à l’époque)
3- regarder une photo au moins 1 fois par jour – oulala…ça ce corse…!!!
4- inventer une scène avec l’objet de ma peur, genre coincée dans un ascenseur avec une araignée bien dodue et essayer de contrôler ma peur virtuelle! et non c’est pas facile !!!!
5- apprendre à contrôler son stress en respirant normalement.C’est à dire ne pas retenir sa respiration ou se mettre à ventiler (comme si la vue d’une p’tite bête allait mettre fin à notre vie, car oui, ça arrive de paniquer à ce point là).

C’est à peu près tout! Pour ma part, je ne voulais pas non plus aller trop loin dans le processus et ma tolérance aux insectes me convient! Je ne suis pas fan de leur compagnie mais ça va… Au moins maitenant, je peux dire: » et y a une araignée sur le mur » sans hurler et donner l’impression à mes voisins qu’on m’agresse!

Le mot de la fin est : « Australie, j’arriiiiive! »

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s